Apporter du contenu de valeur à son audience, pour accélérer la légitimité de son événement

Conserver le lien avec sa communauté entre deux éditions d’un événement est essentiel. L'un des moyens d’y parvenir est de se lancer dans une stratégie de contenus, des contenus pertinents et intéressants plus que promotionnels et intéressés.

Donner de la valeur à son événement, accroître sa légitimité pour grandir… Tout organisateur cherche à démontrer que son événement est utile, a du sens et répond aux besoins des publics qu’il réunit. Mais entre deux éditions, il est aujourd’hui fondamental de conserver voire de développer les liens avec ses audiences. Ce qui passe inévitablement par la mise en place d’éléments clés permettant d’entretenir une relation dans la durée. La stratégie de contenu, si elle est bien structurée, peut répondre à cette nécessité. Voici 5 passages obligés pour bien l’appréhender.

1# Déterminer les bonnes audiences


Tout commence par là. Produire un contenu, c’est revenir à la base du marketing. On ne peut pas tout dire à tout le monde. À qui dois-je précisément m’adresser ? Quelles sont les audiences auxquelles j’ai un message à faire passer ? Le succès d’un contenu réside avant tout dans sa capacité à répondre aux besoins d’une audience clairement définie. Il ne suffit pas seulement d’identifier le public, mais de bien le connaître. Que cherche-t-il ? Quelles sont ses interrogations ? Quels sont ses exigences ? De quoi a-t-il besoin pour améliorer sa pratique professionnelle ? À quoi va-t-il être sensible ?... Parfaitement appréhender la communauté auprès de laquelle vous souhaitez porter des messages forts, qui ont du sens, reste un préalable.

2# Définir une ligne éditoriale


Dans le cas d’une stratégie de contenu, la ligne éditoriale est un cadre directeur que devront respecter tous les contenus produits. Y sont listés, les thèmes privilégiés, le niveau de technicité et la tonalité. C’est le point de convergence entre vos objectifs stratégiques de communication et/ou de développement et les attentes de vos audiences. Ne cherchez pas à vouloir tout dire pour répondre à toutes les attentes de votre audience. Sélectionnez plutôt des thématiques et construisez des contenus à valeur ajoutée. Capter l’attention d’un persona est extrêmement compliqué à l’heure de la multiplication des sollicitations. Les messages purement promotionnels ne touchent pas leurs cibles. Tout contenu transmis doit obligatoirement apporter du sens à celui ou celle qui le consulte. La ligne éditoriale rassemble donc les idées de prise de parole. C’est la promesse faite à votre audience : s’ils consultent vos contenus, ils se perfectionneront...

3# Multiplier les formats de production


Ce n’est pas le choix des formats qui manque : événements, webinars, vidéos, articles, podcasts, infographies… Les formats utilisés dépendent à la fois des habitudes de consommation de l’information de l’audience visée, des habitudes de production de l’émetteur et de ses ressources disponibles. Si aujourd’hui la mode est clairement à la vidéo et au podcast, nous savons que ces formats ne favorisent pas le SEO. . Aucun format n’est parfait et ne satisfait tous les objectifs. Mais la capacité à produire des formats variés montre une volonté de s’adapter à son audience, quel que soit son mode de consommation de contenu préférentiel. Il est aussi possible d’associer des formats à des rubriques de contenus : on privilégiera le podcast ou la vidéo pour une interview ou un retour client, un article pour une tribune plus personnelle, une infographie pour le résultat d’une enquête…

4# Miser sur la qualité plus que sur la quantité


Quand on parle de contenu à haute valeur ajoutée, on ne peut évidemment pas lésiner sur la qualité de la production. D’abord, et c’est important, parce que l’image de votre événement est en jeu. Ensuite, parce que vous portez de la considération et du respect à votre audience. Enfin, parce qu’une légitimité ne se construit que sur de la qualité et du sens. Alors, oui, produire un contenu coûte cher en ressources, surtout s’il faut faire appel à des professionnels aguerris, à des spécialistes reconnus, à des journalistes spécialisés, à des leaders d’opinion… Privilégier la qualité nécessite parfois de faire une croix sur la quantité. C’est votre meilleure option : la rareté fait la beauté et la valeur… dans la mesure du raisonnable. Un contenu tous les ans ne serait pas viable…

5# Étudier le bon timing de diffusion


Si le contenu doit être soigné, il en est de même pour la diffusion. Cela commence par le choix des bons vecteurs, a fortiori par ceux traditionnellement utilisés par l’événement : blog, newsletter, site Internet, mail, réseaux sociaux… Un contenu visible, c’est un contenu qui peut être diffusé à plusieurs reprises, à des moments différents, via des vecteurs variés, toujours en lien, bien sûr, avec ce que vous savez du comportement de votre audience. Dans certains cas, des webinars diffusés en direct à 21h rencontreront le succès escompté.
À l’heure de la sursollicitation et de l’infobésité, soigner ses audiences avec des contenus pertinents est capital. Si un organisateur d’événement veut être considéré comme un acteur incontournable de son secteur, il doit montrer qu’il en maîtrise les tenants et les aboutissants et qu’il est un tiers de confiance. Une belle stratégie de contenu, qui valorise l’audience, génèrera un lien fort avec celle-ci et créera de la valeur pour toutes les parties prenantes.




Vous avez des questions ?

Nous sommes là pour y répondre